Projection-conférence « Comment devenir son propre Fournisseur d’Accès à Internet »

Aujourd’hui Franciliens.net existe, fort de ses 145 adhérents. Mais, combien d’entre nous savent comment marche notre FAI? Et si c’était à refaire, combien d’entre nous sauraient comment?

Afin de découvrir, apprendre et nous former de manière conviviale, nous avons organisé une séance ce Mercredi 17 Avril, le soir, à partir de 19h15.

Le programme est de regarder une conférence de Julien Vaubourg, « Internet Is Coming 1/2 » qui parle des aspects pratiques de la constitution d’un FAI de manière très accessible pour tout le monde.
Et en le faisant ensemble, nous pourrons poser des questions sur les points qui ne seraient pas clairs.

Si la manière dont on fait Internet t’intéresse, cette soirée est pour toi, peu importent tes connaissances en informatique, ton niveau!

Après la projection, nous pourrons profiter du cadre convivial du bar associatif de la Commune libre d’Aligre pour partager un léger repas (les consommations sont payantes).

Si tu comptes venir partager le repas avec nous, écris un message au bureau afin qu’on sache pour combien de personnes faire les courses

Liens et informations

Mercredi 17 Avril, à partir de 19h15
Café associatif « La Commune »
3 rue d’Aligre
(M. Gare de Lyon ou Ledru Rollin)
75012 Paris

L’évènement sur l’Agenda du Libre: https://www.agendadulibre.org/events/19321

La conférence est disponible sur le site de Julien: https://julien.vaubourg.com

ZONE LIBRE : Reprendre le contrôle de nos données, un enjeu de liberté collective

Vendredi 19 et samedi 20 avril nous serons présents à Mantes-la-Jolie pour 2 jours de projection, débat, ateliers, théâtre autour du thème des données personnelles et des libertés collectives.

Programme :

  • Vendredi 19 avril, 20h : projection du film « Nothing to hide« , documentaire de Marc Meillassoux sur la surveillance des donnés personnelles, suivi d’un débat avec des membres de La Quadrature du Net et Franciliens.net .
  • Samedi 20 avril, de 14h à 18h : install party de brique internet avec Parinux et Franciliens.net .
La brique internet
Programme complet des 2 jours

Adresse : Collectif 12

174 boulevard du Maréchal Juin
78200 Mantes-la-jolie

Premier Samedi du Libre d’avril

Franciliens.net sera présent au PSL du 6 avril, pour accueillir les curieux des Fournisseurs d’Accès Internet associatifs, pour discuter neutralité du net, protection de la vie privée, données personnelles, et bien sûr auto-hébergement en présentant et aidant à l’installation de briques internet !

Infos pratiques

Samedi 6 avril, de 14 h à 18 h
Au Carrefour numérique², à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1)
30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris
Métro Porte de la Villette


Afficher une carte plus grande

Réunion de mars

La prochaine réunion aura lieu le mercredi 27 mars à partir de 19h environ à Easter Eggs au 44 rue de l’ouest 75014 (au numéro 8 à l’intérieur de la cour ; appeler « April » à l’interphone).


Afficher une carte plus grande

Les personnes souhaitant assister à distance pourront le faire via le logiciel Mumble (plus d’informations ici: https://wiki.mumble.info/wiki/Main_Page). Pour connaître les détails de la retransmission, écrire un courriel au bureau de l’association.

L’IPv6 chez Franciliens.net c’est pour bientôt

… avec encore un peu de chemin.

Après des mois de paperasserie administrative, Francinet a obtenu son bloc d’IPv6. Un grand merci à SCANI qui nous parraine auprès du RIPE.
Désormais yapuka !

Dans les semaines qui viennent les sysadmins vont expérimenter sur une machine de test : il faut avouer que le routage IPv6 est quelque chose de nouveau pour plusieurs. Si vous avez un abonnement VPN ou xDSL chez Francinet, l’IPv6 n’est pas pour tout de suite malheureusement ; cependant vous pouvez vous proposer pour participer aux premiers tests.

On vous tient au courant dès qu’il y a du nouveau.

Toutes les vidéos sur notre nouvelle chaîne Peertube

Création de notre chaîne Peertube pour diffuser toutes nos belles vidéos !

https://tube.aquilenet.fr/accounts/francilien/videos

Voici les premières vidéos publiées :

ENS 2015 : Franciliens.net, fournisseur d’accès à internet associatif en Ile de France, pour la neutralité du net

PSES 2015 : Franciliens.net, VPN et loi renseignement, reprendre la main avec les fai associatifs

PooP 2014 : Présentation de Franciliens.net

Ubuntu Party 2013 : Présentation de Franciliens.net

Et encore plus à venir !

Merci Aquilenet

PSL samedi 2 mars

Franciliens.net sera présent au PSL du 2 mars, pour accueillir les curieux des Fournisseurs d’Accès Internet associatifs, pour discuter neutralité du net, protection de la vie privée, données personnelles, et bien sûr auto-hébergement en présentant et aidant à l’installation de briques internet !

Infos pratiques

Samedi 2 mars, de 14 h à 18 h
Au Carrefour numérique², à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1)
30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris
Métro Porte de la Villette


Afficher une carte plus grande

Premier Samedi du Libre du 2 février

Franciliens.net sera présent au prochain PSL, pour accueillir les curieux des Fournisseurs d’Accès Internet associatifs, pour discuter neutralité du net, protection de la vie privée, données personnelles, et bien sûr auto-hébergement en présentant et aidant à l’installation de briques internet !

Infos pratiques

Samedi 2 février, de 14 h à 18 h
Au Carrefour numérique², à la Cité des Sciences et de l’Industrie (étage −1)
30, Avenue Corentin Cariou — 75 019 Paris
Métro Porte de la Villette


Afficher une carte plus grande

Assemblée générale

Notre assemblée générale aura lieu samedi 26 janvier à 15 h, à l’ENS – Campus de Jourdan.

Nous discuterons notamment de la possibilité que Franciliens.net devienne LIR vers la fin de l’année 2019.
Ce choix a de grandes conséquences sur l’association, ses finances et sa possibilité d’opérer et grandir sur un horizon de plus de dix ans. Afin de permettre à ceux qui le veulent de se renseigner sur le sujet, Anne a rédigé un billet sur notre blog pour présenter le sujet.

En cas de questions, n’hésite pas à nous le signaler à l’adresse bureau, afin qu’elles soient adressées lors de l’AG.

Lieu

ENS, Campus de Jourdan
Salle R1-09
48, boulevard Jourdan
Paris 14
Métro Porte d’Orléans, Tram Montsouris


Afficher une carte plus grande

Devenir LIR

2019 est l’année où tous les FAI de la Fédé doivent essayer de devenir LIR. Pourquoi ? Parce que c’est la dernière occasion d’avoir des adresses IPv4.

IPv4 et IPv6

Ok, faisons un pas en arrière. Pour pouvoir être identifié sur le réseau Internet il faut disposer d’un identifiant: c’est l’adresse IP. Il existe deux grands types d’adresses IP, et dans chacun des deux types, la définition de celui-ci détermine combien d’adresses sont possibles.

Le premier type est IPv4, pensé quand le développement actuel d’Internet n’apparaissait même pas dans les rêves les plus fous des spécialistes de l’époque. Grossièrement, il y a 4 milliards d’adresses possibles.

Quand on a compris qu’il allait y avoir plus de machines que ça dans le réseau et que ce manque d’adresses allait poser problème, on a travaillé pour mettre au point un autre type. C’est comme ça que IPv6 a été formalisé et que ce type d’adresse en prévoit…

340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456

Mais IPv6 ne résout pas tous les problèmes, car bien que IPv6 ait été pensé en 1998, beaucoup ne l’utilisent pas encore (y compris dans la Fédé), et les adresses IPv4 sont donc nécessaires. Ce n’est pas près de changer : il est très vraisemblable que cela reste le cas d’ici 15 ans.

Peu d’IPv4

Aujourd’hui il y a beaucoup de demandes d’adresses IPv4, peu de disponibilités : c’est une ressource rare qui est parfois vendue, et pas bon marché.

Aujourd’hui les adresses IP que les FAI de la Fédé utilisent sont rarement à eux. Le plus souvent le titulaire des adresses est quelqu’un d’autre qui les leur offre gracieusement ou bien à un prix très faible. Et si jamais le titulaire change d’avis, de propriétaire ou fait faillite, tout est à renégocier, et ce n’est pas évident : du jour au lendemain avoir des adresses IPv4 peut devenir presque impossible (Aquilenet le sait bien).

Pour assurer leur indépendance en termes d’IPv4, les FAI de la Fédération devraient donc avoir leurs adresses.

Avoir ses IPv4 Allocated PA

Le RIPE (Réseaux IP Européens pour les connaisseurs) dispose d’encore un peu d’adresses à distribuer, et le choix a été fait d’attribuer des blocs de 1024 adresses IPv4 (un /22 en termes du secteur) aux entités qui se feraient agréer sous le statut de LIR. En regardant la vitesse actuelle à laquelle les adresses sont attribuées, les blocs seront épuisés en Mars 2020.

Le problème est qu’être LIR, ça se paye, à l’entrée et tous les ans : et pour de petits acteurs comme nous, cela représente un coût fixe qu’il n’est pas évident de soutenir. Une échappatoire existe cependant : après deux ans, il est possible de transférer les adresses IP à un autre LIR, alors que les adresses elles-mêmes continuent d’être attribuées au même sujet. Afin de s’assurer que ce bloc restera à disposition du FAI qui l’a obtenu, il suffira de le mettre par écrit dans un contrat entre le FAI et le LIR. Ainsi, si le LIR auquel on a transféré la gestion des adresses ferme, on reprend nos adresses et on se tourne vers un autre LIR afin qu’il rende le même service.

Le programme, donc, est le suivant :

  • 2019-09 : Adhésion au RIPE et création du LIR (coût de 2000€ + un pro-rata de 1400€ + 21%)
  • 2019-09 : Obtention de 1024 adresses IPv4
  • 2020-01 : Paiement de la cotisation (coût 1400€ + 21%)
  • 2021-01 : Paiement de la cotisation (coût 1400€ + 21%)
  • 2021-09 : Transfert de la propriété des adresses IP à un autre LIR
  • 2021-10 : Fermeture du LIR créé deux ans plus tôt

Le coût total reviendrait à 6231,50€, pour pouvoir disposer, sinon éternellement, sur un très long horizon, de 1024 adresses IPv4.

Après octobre 2019, le LIR auquel la gestion des adresses a été transférée aura des frais à soutenir, et vraisemblablement à les répercuter sur le FAI qui lui a confié la gestion du bloc. Il s’agit cependant là de frais désormais minimes, de l’ordre de 50/75€ par an.

En dehors d’événements imprévisibles, tels que la récupération par le RIPE de blocs d’adresses déjà attribués ou en tout cas actuellement indisponibles, celle-ci risque fort d’être, dans l’histoire, la dernière occasion pour nos FAI d’avoir nos adresses IP4 et d’assurer ainsi la disponibilité d’une ressource indispensable pour notre autonomie.