Devenir LIR

2019 est l’année où tous les FAI de la Fédé doivent essayer de devenir LIR. Pourquoi ? Parce que c’est la dernière occasion d’avoir des adresses IPv4.

IPv4 et IPv6

Ok, faisons un pas en arrière. Pour pouvoir être identifié sur le réseau Internet il faut disposer d’un identifiant: c’est l’adresse IP. Il existe deux grands types d’adresses IP, et dans chacun des deux types, la définition de celui-ci détermine combien d’adresses sont possibles.

Le premier type est IPv4, pensé quand le développement actuel d’Internet n’apparaissait même pas dans les rêves les plus fous des spécialistes de l’époque. Grossièrement, il y a 4 milliards d’adresses possibles.

Quand on a compris qu’il allait y avoir plus de machines que ça dans le réseau et que ce manque d’adresses allait poser problème, on a travaillé pour mettre au point un autre type. C’est comme ça que IPv6 a été formalisé et que ce type d’adresse en prévoit…

340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456

Mais IPv6 ne résout pas tous les problèmes, car bien que IPv6 ait été pensé en 1998, beaucoup ne l’utilisent pas encore (y compris dans la Fédé), et les adresses IPv4 sont donc nécessaires. Ce n’est pas près de changer : il est très vraisemblable que cela reste le cas d’ici 15 ans.

Peu d’IPv4

Aujourd’hui il y a beaucoup de demande d’adresses IPv4, peu de disponibilité : c’est une ressource rare qui est parfois vendue, et pas bon marché.

Aujourd’hui les adresses IP que les FAI de la Fédé utilisent sont rarement à eux. Le plus souvent le titulaire des adresses est quelqu’un d’autre qui les leur offre grâcieusement ou bien à un prix très faible. Et si jamais le titulaire change d’avis, de propriétaire ou fait faillite, tout est à renégocier, et ce n’est pas évident : du jour au lendemain avoir des adresses IPv4 peut devenir presque impossible (Aquilenet le sait bien).

Pour assurer leur indépendance en termes d’IPv4, les FAI de la Fédération devraient donc avoir leurs adresses.

Avoir ses IPv4 Allocated PA

Le RIPE (Réseaux IP Européens pour les connaisseurs) dispose d’encore un peu d’adresses à distribuer, et le choix a été fait d’attribuer des blocs de 1024 adresses IPv4 (un /22 en termes du secteur) aux entités qui se feraient agréer sous le statut de LIR. En regardant la vitesse actuelle à laquelle les adresses sont attribuées, les blocs seront épuisés en Mars 2020.

Le problème est qu’être LIR, ça se paye, à l’entrée et tous les ans : et pour de petits acteurs comme nous, cela représente un coût fixe qu’il n’est pas évident de soutenir. Une échappatoire existe cependant : après deux ans, il est possible de transférer les adresses IP à un autre LIR, alors que les adresses elles-mêmes continuent d’être attribuées au même sujet. Afin de s’assurer que ce bloc restera à disposition du FAI qui l’a obtenu, il suffira de le mettre par écrit dans un contrat entre le FAI et le LIR. Ainsi, si le LIR auquel on a transféré la gestion des adresses ferme, on reprend nos adresses et on se tourne vers un autre LIR afin qu’il rende le même service.

Le programme donc est le suivant :

2019-09 Adhésion au RIPE et création du LIR (coût de 2000€ + un pro-rata de 1400€ + 21%) 2019-09 Obtention de 1024 adresses IPv4 2020-01 Payment de la cotisation (coût 1400€ + 21%) 2021-01 Payment de la cotisation (coût 1400€ + 21%) 2021-09 Transfert de la propriété des adresses IP à un autre LIR 2021-10 Fermeture du LIR créé deux ans plus tôt

Le coût total reviendrait 6231,50€, pour pouvoir disposer, sinon éternellement, sur un très long horizon, de 1024 adresses IPv4.

Après octobre 2019 le LIR auquel la gestion des adresses a été transférée aura des frais à soutenir, et vraisemblablement à les répercuter sur le FAI qui lui a confié la gestion du bloc. Il s’agit cependant là de frais désormais minimes, de l’ordre de 50/75€ par an.

En dehors d’évènements imprévisibles, tels que la récupération par le RIPE de blocs d’adresses déjà attribués ou en tout cas actuellement indisponibles, celle-ci risque fort d’être, dans l’histoire, la dernière occasion pour nos FAI d’avoir nos adresses IP4 et d’assurer ainsi la disponibilité d’une ressource indispensable pour notre autonomie.

Listes de discussions

Les listes de diffusion constituent un canal de communication majeur pour l’association. Elles s’appuient sur les e-mails et permettent d’échanger avec un groupe de personnes intéressées par un sujet commun sans écrire à chacune séparément. Chaque personne abonnée peut recevoir les e-mails adressés à la liste ainsi qu’écrire à l’adresse de celle-ci pour joindre tous les autres abonnés.

Il existe plusieurs listes et il convient de consulter le gestionnaire de listes pour s’informer sur celles auxquelles il est possible de s’abonner (éventuellement sous condition de validation). Cette page sert aussi de point d’entrée pour gérer ses abonnements aux listes et consulter les archives des listes auxquelles on est abonné.

Les listes les plus usitées sont les listes nommées public et adherents. D’autres listes sont dédiées à des sujets précis : abonnements ADSL ou VPN, projet IPv6, brique Internet, …

La liste adherents sert à joindre les adhérents à propos de la vie de l’association : réunions, préparation d’AG et AG, sujets structurants, … Étant la source d’information principale pour la vie de l’association, tous les adhérents sont automatiquement abonnés à cette liste et il n’est pas possible de s’en désabonner.

Au contraire, la liste public existe pour les sujets se rapportant à l’association mais n’étant pas absolument nécessaire à la vie de celle-ci. Par exemple, cette liste peut accueillir des discussions larges sur la brique Internet ou sur une actualité politique en cours. L’inscription à cette liste est ouverte à tout le monde.
Tous les adhérents sont automatiquement abonnés à cette liste mais il est possible de se désabonner en se rendant sur la page correspondante du gestionnaire de listes.

Notez qu’il n’existe pas de critère strict des sujets qui doivent être traités sur la liste adherents plutôt que public ou inversement. Chacun est invité à avoir en tête que plusieurs dizaines ou centaines de personnes peuvent être abonnées sur une liste de diffusion donnée et que chaque abonné reçoit chaque e-mail envoyé. Les discussions qui ne sont pas strictement liées à la vie de l’association et qui s’allongent dans le temps seront préférablement tenues sur la liste public.

Incident serveur

Mise à jour à 22h41 :

Fin d’incident, le VPN et les listes de diffusion sont de retour depuis 16h30 et 18h15 respectivement

https://status.franciliens.net/incident/3

Message initial à 15h00 :

On a un incident actuellement sur un serveur. Apparemment un souci disque.

Cela affecte les services VPN et listes de diffusion depuis 14h45.

On est en train de se pencher sur le problème, on espère que les services seront rétablis dans le courant de l’après midi.

https://status.franciliens.net/

Remboursements de frais

Vous le savez: notre association ne vit que grâce aux actions de ses membres et bénévoles.
Par contre, afin que tous puissent agir et s’impliquer sans que cela pèse sur leurs finances, notre règlement prévoit la possibilité de rembourser des frais.

Article 13 — Remboursement des frais
Seront remboursés sur justificatif, pour les besoins internes de
l’Association, et sous réserve d’un accord préalable avec le Pré-
sident et le Trésorier, les frais de :
— documentation spécifique, technique ou autre ;
— autres frais jugés par le Président et le Trésorier comme
nécessaires à la bonne marche de l’Association.
Cet article ne peut constituer un engagement. Les frais ne se-
ront remboursés (dans leur ordre de priorité, défini par le Bureau)
que si l’Association en a les moyens financiers. Il est conseillé à
tous les adhérents et membres du bureau de demander une avance
sur frais, si besoin est.

Nous avons constaté que cet article était peu connu, et avons cru donc utile de le rappeler: nous ne voulons pas que des questions financières freinent des activités des membres, et encourageons donc tous à avoir recours à cette possibilité!

Assemblée générale

L’assemblée générale aura lieu aujourd’hui à 13h à la FPH, Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de
l’Homme.

Adresse : 38 Rue Saint-Sabin, 75011 PARIS
https://www.openstreetmap.org/?mlat=48.85788&mlon=2.36954#map=19/48.85788/2.36954
Métro : arrêt Bréguet-Sabin (Ligne 5) et arrêt Chemin Vert (Ligne 8)
Bus : Ligne 20 ou 65, arrêt Chemin Vert
Vélib : Station n° 11033 face 23 Bd Richard Lenoir

Premier Samedi du libre le 04/11/2017

C’est devenu une chouette habitude, nous serons samedi 4 novembre à la Cité des Sciences et de l’Industrie pour le Premier Samedi du Libre.

Venez nous rencontrer, discuter neutralité du net, données personnelles, protection de la vie privée et bien sur brique internet et auto-hébergement !

Infos pratiques

Samedi 4 novembre, de 14h à 18h
à La Villette (Métro Porte de la Villette), Carrefour du numérique, étage -1

Cité des Sciences et de l’Industrie
30, Avenue Corentin Cariou
75019 Paris

https://www.openstreetmap.org/way/64040845#map=15/48.8957/2.3880